La confiance en soi est une des demandes les plus fréquentes : c’est pourtant une demande assez vague qui cache souvent de nombreuses croyances, ainsi que des problématiques bien plus complexes que la « simple confiance en soi ».

images-14

La confiance en soi, une croyance ?
Beaucoup de personnes disent ne pas avoir confiance en eux mais oublient souvent qu’ils ont cette confiance dans de nombreuses situations de leur vie quotidienne.

Certains diront qu’ils n’ont jamais connu la confiance en eux mais c’est bien souvent qu’ils ne remontent pas jusqu’à leur enfance et à l’âge où les enfants n’ont pas encore appris à se poser des questions, à s’auto-juger et à se dévaloriser. L’absence de confiance est souvent liée à un contexte très précis et est souvent une « incompétence apprise ».

Prenons un exemple, comme la prise de parole en public. Si vous demandez à quelqu’un qui se sent à l’aise en public comment il fait, il vous dira qu’il ne sait pas trop, qu’il fait «ce qu’il a à faire » et qu’il verra bien comment cela se passe.

images-17

Demandez maintenant à quelqu’un qui n’est pas à l’aise en public ce qui se passe en lui, et vous obtiendrez souvent une liste de peurs : peur d’être jugé, de mal faire, peur du regard des autres, peur d’oublier etc.

images-15

La confiance en soi est bien souvent l’absence de peur. La confiance en soi n’est pas une émotion comme la tristesse, la joie, la colère etc. la confiance en soi est souvent une conséquence d’émotions absentes ou présentes.

Notez aussi qu’il y a une énorme différence entre la confiance en soi et la confiance en ses capacités. La confiance en soi se situe souvent à un niveau identitaire, à l’image et l’estime de soi, ainsi qu’au niveau des peurs. La confiance en ses capacités se situe plus à un niveau comportemental, comment travailler, donner le meilleur de soi etc.

Beaucoup de personnes regardent les gens qui réussissent et concluent qu’ils ont confiance en eux. Or, la plupart des gens qui réussissent n’ont pas de stratégie de réussite ni une confiance aveugle en eux-mêmes, ils connaissent souvent les limites de leur capacité et possèdent souvent une excellente stratégie de l’échec, ils savent le gérer, en apprendre ce qui est utile et en faire une force pour avancer.

images-16

Il suffit de parler avec de grands PDG ou toutes ces personnes qui ont « réussi », elles vous parlent rarement de leurs réussites mais de tous les échecs qui font ce qu’ils sont aujourd’hui.

Le travail sur la confiance avec l’Hypnose
Le travail sur la confiance en soi se situe donc à des niveaux différents que ce que la plupart des personnes pensent. Pour que la confiance en soi, en ses capacités et en l’avenir s’installe durablement et à un niveau identitaire, les pistes de travails sont souvent parmi les suivantes :

Le travail sur les peurs
Le travail sur le rapport à l’échec, au perfectionnisme ou à la peur de réussir
Le travail sur l’image et l’estime de soi
Le travail sur le regard de l’autre et le jugement
Le travail sur la différence entre la confiance et la certitude
Ce ne sont que quelques pistes, dans le dernier cas, on se rend souvent compte que beaucoup de personnes disent ne pas avoir en confiance en eux, mais c’est souvent qu’elles cherchent inconsciemment à être sûr de ce qu’il va se passer, et que tout se passera bien et comme prévu. Or il est impossible d’être sûr de l’avenir ni de contrôler ce que les gens pensent et disent. Avoir confiance en soi et en l’avenir est un travail sur l’acceptation et la confiance en sa capacité de gérer toutes les situations.

Lorsque ce travail est bien fait, la confiance se positionne alors à un niveau général chez la personne, qui améliore alors la présence et le charisme. Un travail sur la confiance fait efficacement et en profondeur permet de voir au-delà de la problématique amenée. Une personne qui viendra pour la peur de parler en public repartira bien souvent changée à d’autres niveaux et les impacts sont très positifs et nombreux sur bien d’autres domaines de sa vie, comme les relations personnelles ou professionnelles.

Quelques exemples d’application de la confiance en soi
Les applications les plus courantes sur la confiance en soi sont les suivantes :

prise de parole en public
gestion de l’autorité et des rapports hiérarchiques, apprendre à dire non
se lancer dans un projet
le contact avec les autres, les contextes sociaux
Oser passer à l’action, prendre une décision
et bien d’autres encore

Contactez-moi pour de plus amples informations